Redresser la France, c'est, dans la situation actuelle, une nécessité urgente dans laquelle l'Opposition a un rôle important, sinon déterminant à jouer. L'élection mi-Novembre 2012 du Président de l'UMP est donc essentielle car en découlera la ligne politique de l'UMP, seul parti de gouvernement de l'Opposition.
C'est parce que la question sociale n'a pas été correctement résolue à ce jour en France que les inquiétudes principales des Français sont devenues l'emploi - le chômage - et le pouvoir d'achat. Des deux candidats, l'un  - François Fillon - est un gaulliste social reconnu de par sa filiation politique de Joël Le Theule à Philippe Seguin, tous deux gaullistes sociaux et par son parcours politique. De plus, il a été Premier Ministre durant cinq ans en période de crise grave ce qui lui donne une expérience unique.
L'Union Gaulliste pour la Démocratie estime que le "gaullisme social", appliqué à l'économie de manière moderne, constitue une, sinon la clé essentielle du redressement de la France pour enfin construire la Société à laquelle les Français aspirent.

L'Union Gaulliste pour la Démocratie UGD considère donc que l'élection par les militants de l'UMP de François Fillon à la Présidence de l'UMP permettrait enfin de remettre le "gaullisme social", à peine esquissé avec la Participation dans sa forme actuelle, dans la politique de la France, pour engager son redressement puis son renouveau.

Michel MERCIER
Président de l'Union Gaulliste pour la Démocratie